Posts Tagged ‘White-nose-syndrome’

Un champignon décime les chauves-souris américaines (Le Monde, 13/02/2011)

lundi, février 21st, 2011

Dans le journal Le Monde daté du 13-14 Février 2011, un article rédigé par Catherine Vincent, journaliste au journal Le Monde, fait un point sur le Syndrome du Nez Blanc (White Nose Syndrome). Cliquez ici pour télécharger l’article au format pdf ou directement sur le site du Monde si vous êtes abonnés.

Séb.

Geomyces destructans s’approche de l’Ouest Américain

mercredi, mai 19th, 2010

Le champignon associé au syndrome du nez blanc (WNS) vient d’être détecté dans l’Etat de l’Oklahoma (Woodward County). Ce site étend de plus de 500 km à l’Ouest l’aire connue de distribution de Geomyces destructans. Le champignon a été trouve sur un Myotis velifer, espèce jusqu’à présent non touchée par le WNS. Pour le moment, il n’est pas signalé de signes de mortalité sur le site en question ce qui lui vaut d’être uniquement classé dans la catégorie « suspecté positif ».

Ces informations sont issues d’un communique Pro-MED (18/05/2010).

Séb.

WNS : mise à jour de la carte de répartition

lundi, mai 3rd, 2010

La zone WNS continue de s’étendre en Amérique du Nord à une vitesse inégalée jusqu’à présent. De nombreux sites avec WNS sont maintenant connus au Canada, et aux Etats-Unis, les Etats du Tennessee et du Missouri sont maintenant touchés (cf. carte ci-dessous mise à jour le 30/04/2010) !

Pour le moment, aucun cas de WNS n’a été reporté en Europe bien que le champignon Geomyces destructans associé avec le WNS en Amérique du Nord ait été découvert en Europe en Mars 2009 (cf. articles précédemment publiés sur le Chiroblog).

Séb.

Carte fournie par Cal Butchkoski, PA Game Commission.

Le Syndrome du Museau Blanc (WNS) découvert au Canada

mardi, mars 23rd, 2010

Le réseau PROMED (http://www.promedmail.org), un programme de la Société Internationale des Maladies Infectieuses (International Society for Infectious Diseases ) rapporte la découverte récente de cas de WNS au Canada.

Click to continue reading « Le Syndrome du Museau Blanc (WNS) découvert au Canada »

Parution de l’étude sur le champignon du ‘White-Nose Syndrome’ (Geomyces destructans) en France

lundi, janvier 4th, 2010

L’article démontrant la présence de Geomyces destructans chez une chauves-souris Européenne (Myotis myotis) viens de paraître en ligne dans le revue Emerging Infectious Disease. L’article est maintenant disponible en ligne avant sa publication dans la parution de Février 2010.

L’article discute trois scénarios possibles :

1-Le champignon viens juste d’arriver en Europe et mets donc en danger les espèces de chauves-souris Européennes. Ceci implique que des mesures de conservation soient mises en place afin de limiter la dispersion du champignon.

2-Le champignon est présent en Europe depuis longtemps. Etant donné qu’aucune mortalité de masse comparable à celle observée aux USA n’a été reportée chez les chauves-souris Européennes, celles-ci sont peut-être immunes au champignon.

3-Le champignon n’est pas l’agent causant la mort des chauves-souris mais joue seulement un rôle d’opportuniste sur des chauves-souris déjà infectées par d’autres agents tels que des virus ou bactéries.

Certaines données présentées plus en détail dans l’article favorisent les scénarios 2 et 3. Cependant, une comparaison des pathogènes chez les chauves-souris Européennes et Américaines infectées par le champignon est nécessaire afin de clairement définir le scénario le plus probable.

Pour plus de détails, veuillez vous référer directement à l’article disponible en cliquant ici.

Séb.

Le champignon du ‘White-Nose Syndrome’ (Geomyces destructans) découvert en Europe

mardi, décembre 8th, 2009

Suite à notre article de Mars 2009 dans lequel nous suspections la présence en France du champignon associé au White Nose Syndrome (WNS), nous avons fait des prélèvements et effectué diverses analyses en laboratoire. Les résultats qui seront très prochainement publiés dans le journal Emerging Infectious Diseases confirment clairement la présence du champignon Geomyces destructans chez une espèce Européenne, Myotis myotis. Cette étude est la première à mettre en évidence ce champignon en dehors du Nord-Est des Etats-Unis. Elle discute les conséquences d’une telle découverte et souligne la nécessité d’étudier le champignon eu Europe. Un nouvel article donnant plus de détails sur cette étude sera posté sur ce site dès la publication de l’article original dans Emerging Infectious Diseases.

Duvet blanc sur le museau d'une <i>Myotis myotis</i>, du à l'infection par le champignon parasite <i>Geomyces destructans</i>.

Duvet blanc sur le museau d'un grand Murin, attribué au champignon géomyce destructeur.

Autres articles liés au WNS postés en cours d’année sur ce même site :

WNS en France ?

Géo-localisation des cas suspects de Syndrome du Museau Blanc

Infos pratiques sur le WNS et les visites de sites d’hivernage à chauves-souris

Suspicion d’apparition du Syndrome du Nez Blanc en France, conseils pour les prélèvements

Protocole de prélèvement non invasif sur chiroptères

Si vous observez des cas possibles de WNS ou que vous voulez plus d’informations sur le WNS, n’hésitez pas à poster un commentaire ou nous contacter directement par e-mail si urgent.

Séb.

Suspicion d’apparition du Syndrome du Nez Blanc en France, conseils pour les prélèvements.

mercredi, mars 11th, 2009

La suspicion de présence du Syndrome du Museau Blanc en France motive la nécessité d’effectuer des prélèvements sur les chiroptères potentiellement porteurs. Un duvet blanc sur le museau, ainsi que des plaques blanches sur le patagium, à proximité des narines ou sur les oreilles sont des signes évoquateurs de la présence d’un champigon. Les prélèvements peuvent être effectués avec parcimonie et précautions.

Minimiser le dérangement des colonies et de l’individu prélevé. Les manipulations doivent prendre en compte le respect du repos hivernal des colonies et ne pas constituer une gêne trop importante sur les individus en hibernation. Les individus en torpeur et isolés sont à privilégier pour les prélèvements. Des photos doivent être prises, de préférence avant et après le prélèvement. Le temps de manipulation d’un animal de doit pas excéder quelques minutes. Dans l’idéal, quelques secondes suffisent pour le prélèvement et dans tous les cas, le port de gants est obligatoire et l’animal ne doit pas être réchauffé (attention à la chaleur dégagée par la main). Le matériel de prélèvement stérile est à privilégier, des kits de prélèvement sont disponibles en pharmacie (écouvillons stériles).

Pour toute travail sur le terrain, et en l’absence de procédures disponibles en français, les dispositions mentionnées dans ce document (en anglais), peuvent être conseillée.

Merry.

WNS en France ?

mardi, mars 10th, 2009

Une observation d’un Myotis de grande taille avec un ‘nez blanc’ à été faite en Dordogne le 8 Mars 2009 (donnée et photo de Pascal Verdeyroux, Groupe Chiroptères Aquitaine; donnée originellement reportée par Denis Vincent, Groupe Chiroptères Aquitaine). Cette observation montre que les Chiroptèrologues et autorités sanitaires devraient considérer sérieusement la présence du WNS (White-Nose Syndrome) en France et lancer les recherches nécessaires afin de confirmer ou infirmer cette nouvelle donnée.

Voir la photo prise en Dordogne à l’adresse suivante :
http://www.naturamaniaksuperforum.com/alerte-rouge-f24/le-nez-blanc-debarque-en-france-la-cata-t172.htm#261

Séb.