Archive for novembre, 2016

Les chauves-souris du Burkina-Faso

dimanche, novembre 13th, 2016

Les chauves-souris sont des espèces très peu étudiées au Burkina Faso. Nos connaissances sur ces espèces sont très limitées. Très peu de données sont disponibles sur leur diversité, leur distribution et leur mode de vie. Afin de mieux connaître ces animaux, nous avons pensé qu’il était nécessaire d’étudier d’abord leur diversité et leur répartition géographique. Pour ce faire, des chauves-souris ont été capturées avec des filets japonais et les données ajoutées à celles déjà disponibles pour l’analyse de leur diversité. Des cartes de distribution de chaque espèce ont été élaborées à partir des différentes localités dans lesquelles les espèces ont été capturées ou observées ce qui a permis l’analyse de la répartition géographique de chaque espèce à travers le pays.

dsc01365

Filet de capture des chauves-souris

dsc00420

La détermination des chauves-souris capturées peut commencer

dsc02182

Chauves-souris dans des sachets de capture

Trois mille quatre cent quatre-vingt (3 480) spécimens répartis dans 166 localités et appartenant à 51 espèces (Annexe 1) ont été examinés. Les espèces examinées se répartissent entre 24 genres et 9 familles. Les insectivores ont une plus grande diversité spécifique comparée à celle des frugivores qui comptent une seule famille, celle des Pteropodidae (7 espèces). Chez les Insectivores, on compte 44 espèces réparties dans 8 familles dont celles des Vespertilionidae (17), suivi des Hipposideridae (7), des Molossidae (6), des Nycteridae (5), des Emballonuridae (3), des Rhinolophidae (3), des Rhinopomatidae (2) et des Megadermatidae (1). Epomophorus gambianus, Micropteropus pusillus et Nanonycteris veldkampii sont les trois frugivores les plus couramment rencontrées. Quant aux insectivores, ce sont Scotophilus leucogaster, Hipposideros ruber et Neoromicia guineensis.

bildschirmfoto-2016-09-26-um-16-37-31

Les 9 familles de chauves-souris rencontrées au Burkina Faso

colonie-deidolon-helvum

Colonie d’Eidolon helvum

bildschirmfoto-2016-09-26-um-16-39-49

Micropteropus pusillus

La distribution des espèces a montré que les chauves-souris sont présentes dans toutes les zones de végétation au Burkina Faso. Les Pteropodidae, les Hipposideridae, les Emballonuridae, les Nycteridae et les Molossidae sont les familles qui ont été localisées dans toutes les zones de végétation au Burkina Faso. Les Rhinolophidae sont absentes de la zone Nord-sahélienne mais sont présentes dans les autres zones de végétation. Les Vespertilionidae sont absentes dans la zone Sud-sahélienne mais sont présentes dans les autres zones de végétation. La famille des Rhinopomatidae, quant à elle, est présente aux extrémités Nord et Sud tandis que la famille des Megadermatidae n’est connue que de la partie Sud du pays.

bildschirmfoto-2016-09-26-um-16-34-05

Carte de distribution

La richesse spécifique montre une différence entre la zone sahélienne et la zone soudanienne. Elle augmente globalement du Nord vers le Sud avec une richesse maximale dans l’extrême Sud-ouest. 18 espèces sont répertoriées dans la zone sahélienne tandis que 49 sont présentes dans la zone soudanienne. Elle montre également que la zone Sud-soudanienne se distingue des autres zones climatiques. 47 espèces y sont présentes tandis que 27 sont présentes dans la zone Nord-soudanienne. La zone Nord-sahélienne compte 15 espèces. La plus faible richesse spécifique a été répertoriée dans la zone Sud-sahélienne qui compte 9 espèces.

unnamed

Carte de richesse spécifique

Malika Kangoye (texte et photos)

Remerciements
Ce travail est dédié à la mémoire du professeur Elisabeth K.V. Kalko. Nous tenons à remercier le projet BIOTA West (Biodiversity Monitoring Transect Analysis) qui a financé cette étude. Nous remercions également le Ministère de l’Environnement ainsi que les chauffeurs et les techniciens qui nous ont accompagnés sur le terrain et aidés à la capture des chauves-souris. Nous remercions Jakob Fahr pour la confirmation de l’identification des espèces et Laurent Granjon pour les données qu’il nous a fournies. Ce travail a été réalisé à l’Université Ouaga I Pr Joseph Ki-Zerbo au Burkina Faso avec le soutien du Centre National de l’Information de l’Orientation Scolaire, Professionnelle et des Bourses (CIOSPB). Je tiens à les remercier de m’avoir encadrée et de m’avoir soutenue financièrement.

Annexe 1
Liste des 51 espèces de chauves-souris recensées au Burkina-Faso

Emballonuridae
Coleura afra (Peters, 1852)
Taphozous nudiventris (Cretzschmar, 1830)
Taphozous perforatus (E. Geoffroy St.-Hilaire, 1818)

Hipposideridae
Asellia tridens (E. Geoffroy St.-Hilaire, 1813)
Hipposideros abae
(J.A. Allen, 1917)
Hipposideros caffer (Sundevall, 1846)
Hipposideros cyclops (Temminck, 1853)
Hipposideros jonesi (Hayman, 1947)
Hipposideros ruber (Noack, 1893)
Hipposideros vittatus (Peters, 1852)

Megadermatidae
Lavia frons (E. Geoffroy St.-Hilaire, 1810)

Molossidae
Chaerephon major (Trouessart, 1897)
Chaerephon nigeriae (Thomas, 1913)
Chaerephon pumilus (Cretzschmar, 1826)
Mops condylurus (A. Smith, 1833)
Mops demonstrator (Thomas, 1903)
Mops midas (Sundevall, 1843)

Nycteridae
Nycteris gambiensis (K. Andersen, 1912)
Nycteris grandis (Peters, 1865)
Nycteris hispida (Schreber, 1774)
Nycteris macrotis (Dobson, 1876)
Nycteris thebaica (E. Geoffroy St.-Hilaire, 1818)

Pteropodidae
Eidolon helvum (Kerr, 1792)
Epomophorus gambianus (Ogilby, 1835)
Hypsignathus monstrosus H. Allen, 1862
Lissonycteris angolensis (Bocage, 1898)
Micropteropus pusillus (Peters, 1868)
Nanonycteris veldkampii (Jentink, 1888)
Rousettus aegyptiacus (E. Geoffroy St.-Hilaire, 1810)

Rhinolophidae
Rhinolophus alcyone
(Temminck, 1853)
Rhinolophus fumigatus (Rüppell, 1842)
Rhinolophus landeri (Martin, 1838)

Rhinopomatidae
Rhinopoma cystops (Thomas, 1903)
Rhinopoma microphyllum (Brünnich, 1782)

Verspertilionidae
Glauconycteris variegata (Tomes, 1861)
Myotis bocagii (Peters, 1870)
Neoromicia capensis (A. Smith, 1829)
Neoromicia guineensis (Bocage, 1889)
Neoromicia nana (Peters, 1852)
Neoromicia rendalli (Thomas, 1889)
Neoromicia somalica (Thomas, 1901)
Nycticeinops schlieffenii (Peters, 1859)
Pipistrellus deserti (Thomas, 1902)
Pipistrellus inexspectatus (Aellen, 1959)
Pipistrellus nanulus (Thomas, 1904)
Pipistrellus rusticus (Tomes, 1861)
Scotoecus albofuscus (Thomas, 1890)
Scotoecus hirundo (de Winton, 1899)
Scotophilus dinganii (A. Smith, 1833)
Scotophilus leucogaster (Cretzschmar, 1826)
Scotophilus viridis (Peters, 1852)