Archive for juin, 2011

Mission de terrain au Guatemala !

jeudi, juin 30th, 2011

Au cœur d’une forêt primaire humide, au bord du Rio San Pedro, à quelques deux heures de piste et 30 minutes de pirogue de la première ville, deux semaines de terrain nous ont permis de réaliser un premier inventaire des chauves-souris guatemaltaises de la station biologique « Las Guacamayas ».

Click to continue reading « Mission de terrain au Guatemala ! »

Zoom sur la nuit européenne de la chauve-souris !

mercredi, juin 22nd, 2011

Depuis maintenant 15 ans, dans le cadre de la nuit européenne des chauves-souris,
des animations sont proposées l’été au grand public pour découvrir le monde fascinant des chauves-souris.
Cette année, rendez-vous le week-end du 27 et 28 août 2011
pour une présentation de diaporama, une ballade avec détecteur d’ultrasons…tout prêt de chez vous !

Pour plus d’informations sur le programme ou pour proposer votre animation,
rendez-vous sur la page consacrée sur le site de la SFEPM !

Yann

Reconnaissance innée des plans d’eau chez les chauves-souris écholocatrices

lundi, juin 13th, 2011

Pour se diriger, chasser et communiquer, la majorité des chauves-souris utilisent l’écholocation, équivalente à un biosonar. Cette fonction originale leur procure une représentation mentale qui peut être considérée aussi précise et performante que certaine formes de vision. Cependant, certaines situations peuvent parfois duper ce sens particulier aux chiroptères. Stefan Greif et Björn Siemers de l’Institut Max Planck pour l’ornithologie (Allemagne) ont mis en évidence une reconnaissance innée des surfaces lisses et horizontales comme des plans d’eau chez les chauves-souris écholocatrices. Les travaux des allemands montrent la méprise des chauves-souris face à des planches en bois ou en plastique qu’elles assimileraient à des plans d’eau et sur lesquelles les animaux tenteraient de boire. Ces résultats sont préoccupants considérant les nombreux types de surfaces lisses et horizontales présentes dans notre environnement, telles les baies vitrées et les panneaux solaires.

Drinking bat.

Un Grand Murin, Myotis myotis, surpris dans son approche d’un plan d’eau pour boire © Photo: Dietmar Nill

Si vous avez trois minutes…

Yann & Meriadeg

Références bibliographiques

Greif, S. et B. M. Siemers. 2010. Innate recognition of water bodies in echolocating bats. Nature Communications, doi: 10.1038/ncomms1110