Archive for the ‘Protocole’ Category

Infos pratiques sur le WNS et les visites de sites d’hivernage à chauves-souris

mercredi, mars 11th, 2009

Voici quelques documents qu’il peut être intéressant et/ou utile de lire avant d’aller visiter des sites d’hivernage à chauves-souris. Ces documents visent des gens présents sur le continent Américain où est présent le WNS. Par conséquent, le contenu de ces documents n’est pas toujours applicable en Europe. Ces documents sont en langue anglaise.

Questions fréquement posées (document pdf)

Protocole de désinfection (document pdf)

En resume, voici les précautions a prendre pour éviter la diffusion d’agents biologiques (WNS, virus, etc.):

  • Bottes, semelles de chaussures, gants et ustensiles non métalliques: désinfection par immersion dans une solution de chlore à 10% (Javel ménager, se reporter aux indications du fabricant). La boue des chaussures doit être retirée au maximum avant de quitter le site,
  • Vêtements utilisés dans la grotte: lavage en machine à 60° minimum,
  • Au retour du terrain, prendre une douche (notamment pour se laver les cheveux),
  • Eviter la visite de plusieurs cavités avec le même matériel non désinfecté, les mêmes vêtements non lavés ou les mêmes chaussures non désinfectées.

Seb & Meriadeg.

Protocole de prélèvement non invasif sur chiroptères.

mercredi, mars 11th, 2009

La suspicion de la présence de WNS en France implique une surveillance particulière. Des prélèvements doivent être récoltés en vue d’analyses scientifiques visant à déterminer l’agent biologique impliqué. Toutes les contributions seront appréciées.
Il est possible d’effectuer des prélèvements propres avec du matériel courant (préparer son matériel avant d’aller sur le terrain avec des mains propres, sur un espace dégagé et nettoyé). Il est toujours fortement recommandé de manipuler les animaux avec des gants (si possible anti-coupure) et un masque filtrant (type MP). La manipulation des animaux est réservée aux personnes compétentes et expérimentées. Ne pas manipuler d’animaux en cas de lésion cutanée sur les mains, ou de blessures même légères. La vidéo ci-dessous est a but strictement informatif et à destination de personnes responsables de leurs actes.

La vidéo postée ci-dessous utilise des moyens couramment disponibles. Cependant, des prélèvements d’une meilleure qualité peuvent être obtenus grâce à l’utilisation de kits de prélèvement (écouvillons stériles) disponibles en pharmacie par exemple.

Prélèvement au moyen de matériel couramment disponible:

Matériel: Ciseaux propres, papier d’aluminium, coton-tiges, enveloppes en papier et éventuellement sac plastique à zip et sillica gel.

Penser à bien renseigner les commémoratifs: date de capture, lieu, genre, espèce, numéro éventuel de l’animal si référencé ou bagué, nom du manipulateur, adresse mail.

Désinfection du matériel et précautions pour éviter la diffusion d’agents biologiques:

– Exploitation des prélèvements et des commémoratifs: Informer ce blog de vos activités. Une carte interactive est disponible pour référencer les captures et y rentrer les commémos. Pensez à prendre des photos.

Voir la vidéo ci-dessous:

Merry

Suspicion d’apparition du Syndrome du Nez Blanc en France, conseils pour les prélèvements.

mercredi, mars 11th, 2009

La suspicion de présence du Syndrome du Museau Blanc en France motive la nécessité d’effectuer des prélèvements sur les chiroptères potentiellement porteurs. Un duvet blanc sur le museau, ainsi que des plaques blanches sur le patagium, à proximité des narines ou sur les oreilles sont des signes évoquateurs de la présence d’un champigon. Les prélèvements peuvent être effectués avec parcimonie et précautions.

Minimiser le dérangement des colonies et de l’individu prélevé. Les manipulations doivent prendre en compte le respect du repos hivernal des colonies et ne pas constituer une gêne trop importante sur les individus en hibernation. Les individus en torpeur et isolés sont à privilégier pour les prélèvements. Des photos doivent être prises, de préférence avant et après le prélèvement. Le temps de manipulation d’un animal de doit pas excéder quelques minutes. Dans l’idéal, quelques secondes suffisent pour le prélèvement et dans tous les cas, le port de gants est obligatoire et l’animal ne doit pas être réchauffé (attention à la chaleur dégagée par la main). Le matériel de prélèvement stérile est à privilégier, des kits de prélèvement sont disponibles en pharmacie (écouvillons stériles).

Pour toute travail sur le terrain, et en l’absence de procédures disponibles en français, les dispositions mentionnées dans ce document (en anglais), peuvent être conseillée.

Merry.

Protégé : RELATIONS ECOLOGIQUES VIRUS / CHIROPTERES

mardi, novembre 11th, 2008

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Conservation des ARN / RNA preservation

dimanche, août 3rd, 2008

J’ai entendu dire qu’il valait mieux conserver les echantillons dans RNAlater au -20 ou -80°C pour eviter la degradation de l’ARN plutot qu’à température ambiante. Quelle est la meilleure technique ?