Mortalite « Chiroblog

Archive pour le mot-clef ‘Mortalite’

Des Chiroptères et des routes

Samedi 17 mars 2012

Voici une liste de références bibliographiques en lien avec les Chiroptères et les routes (liste principalement issue de la liste de discussions ‘chauves-souris’; exactitude des références non controlée):

ANGOLD P.G., 1997.- The impact of a road upon adjacent heathland vegetation: Effects on plant species composition. Journal of Applied Ecology 34: 409-417.

ANONYME, 2004.- Chiroptères et mortalité routière. In Plecotus n°14, Bulletin d’information du Groupe Chiroptères de Poitou-Charentes Nature : 4-5.

BACH L., BURKHARDT P. et LIMPENS H.J.G.A. , 2004 – Tunnel as a possibility to connect bat habitats. Mammalia Vol. 68 (4): 411-420.

Balkenhol, N., Waits, L.P., 2009. Molecular road ecology: exploring the potential of genetics for investigating transportation impacts on wildlife. Molecular Ecology 18, 4151-4164.

Berthinussen, A., Altringham, J., 2011. The effect of a major road on bat activity and diversity. Journal of Applied Ecology

BICKMORE C. et WYATT L., 2003.- Review of work carried out on the trunk road network in Wales for bats. Etude bibliographique. 65 pages.

BICKMORE C. et WYATT L. (traduction Laurent Arthur), 2006.- Synthèse des travaux conduits pour les chauves-souris sur une route nationale au Pays de Galles (Country Council of Wales, juillet 2003). Article scientifique. Symbiose n°15 : 39-42. 4 pages.

Boonman, M., 2011. Factors determining the use of culverts underneath highways and railway tracks by bats in lowland areas.

CAPO G., CHAUT J.-J., ARTHUR L., 2006.- Quatre ans d’étude de mortalité des chiroptères sur deux kilomètres routiers proches d’un site d’hibernation. Symbiose 15 :46-46.

Dikiy IW, Srebrodolska EB (2006) Casus of death of rare bat species on the roads in Prykarpattia (Lviv Region). Vestn Zool 40:114. (en Russe avec résumé en Anglais)

DOREY Jérôme, 2010.- Les routes et bords de routes : barrières ou corridors écologiques ? Mémoire bibliographique. Université de Rennes. 26 pages.

FORMAN R.T.T., FRIEDMAN D.S., FITZHENRY D., MARTIN J.D., CHEN A.S. et ALEXANDER L.E., 1997.- Ecological effects of roads : towards three summary indices and an overview for North America. In : CANTERS K., PIEPERS A. et HENDRICKS-HEERSMA A. (Eds). Proceedings of the international conference on “Habitat fragmentation, infrastructure and the role of ecological engineerind” Maastricht & DenHague 1995, pp. 40-54. Delft, The Netherlands : Ministry of Transport, Public Works and Water Management, Road and Hydraulic Engineering division.

Gaisler J, Řehák Z, Bartonička T., 2009.- Bat casualties by road traffic (Brno-Vienna). Acta Theriol 54:147–155

HANSEN L., 1982.- Road kills in Denmark (enDanois avec résumé en Anglais). Dansl Ornithologisk Forenings Tidskrift 76 : 97-110.

HODSON N.L., 1966.- A survey of road mortality in mammals (and includind data for the grass snake and common frog). J. Zool. Lond. 148 :576-579.

JONES G., 2008.- Sensory Ecology: Noise Annoys Foraging Bats . Current Biology, Vol. 18 (23)

KERTH G., MELBER M. , 2009.- Species specific barrier effects of motorway on habitat use of two threatened forest-living bat species. Biological Conservation 142(2) : 270-279.

Kiefer A., Merz H., Rackow W., Roer H., Schlegel D., 1994.- Bats as traffic casualties in Germany. Myotis 32 : 215–220.

Lesiński G. et Gwardjan M., 2001.- Whiskered bat Myotis mystacinus and Brandt’s bat M. brandtii as traffic casualties on roads in central Poland. Nietoperze 2 : 135–138 (en Polonais avec résumé en Anglais)

Lesiński G., 2007.- Bat road casualties and factors determining their level. Mammalia 71:138–142

Lesiński G, 2008.- Linear landscape elements and bat casualties on road – an example. Ann. Zool. Fennici 45 : 277-280.

LESIńSKI G., SIKORA A. et OLSZEWSKI A., 2011.- Bat casualties on a road crossing a mosaic landscape. Eur.J. Wildl. Res. 57: 217-223.

LIMPENS H.J.G.A., TWISK P. et VEENBAAS G., 2005.- Bats and road construction. Brochure about bats and the ways in wich pratctical measures can be taken to observe the legal duty of care for bats in planning, constructing, reconstructing and managing roads. Published by Rijkswaterstaat, Dienst Weg- en Waterbouwkunde, Delft, the Netherlands and the Vereniging voor Zoogdierkunde en Zoogdierbescherming, Arnhem, the Netherlands, 24 pages. DWW-2005-033.

McGregor, R.L., Bender, D.J., Fahrig, L., 2008. Do small mammals avoid roads because of the traffic? Journal of Applied Ecology 45, 117-123.

MORIN Amélie, 2003.- Etude du transit des chiroptères sur un tronçon de la rocade Est de la ville de Bourges en vue d’une proposition d’aménagement. Muséum d’Histoire Naturelle Gabriel Fouchet, ville de Bourges

NERI F., 2004.- Diagnostic sur la mortalité de chauves-souris par collisions dans le Lot, sur l’A20 entre Cahors Nord et la Dordogne, et propositions d’aménagements. Expertise réalisée par Espaces Naturels Midi-Pyrénées pour le bureau d’étude Savine. 16 pages.

Russell, A.L., Butchkoski, C.M., Saidak, L. et McCracken, G.F., 2008.- Road-killed bats, highway design, and the commuting ecology of bats. Endang. Species Res. DOI: 10.3354/ esr00121.

Rackow W., Schlegel D., 1994.-Fledermäuse (Chiroptera) als Verkehrsopfer in Niedersachsen. Nyctalus (NF) 5:11–18

SCANON P.F., 1987.- Heavy metals in small mammals in roadside environments – implication for food chains. Science of the Total Environnement 59, 317-323.

SCHAUB A., OSTWALD J., SIEMERS B., 2008.- Foraging bats avoid noise. The Journal of Experimental Biology 211: 3174-3180.

SEILER A., 2001.- Ecological effects of road. Introductory Research Essay n°9, Department of Conservation Biology, Uppsala. 40 pages.

SETRA 2005.- Aménagements et mesures pour la petite faune – guide technique – Sétra – novembre 2005. Réf : 0527 – 264 pages.

SETRA, 2007a.- Biodiversité et infrastructures de transports terrestres. Note d’information du Service d’Etudes techniques des routes et autoroutes. 15 pages.

SETRA, 2007b.- Faune et trafic. Manuel européen d’identification des conflits et de conception de solutions. Rapport COST 341 – fragmentation des habitats due aux infrastructures de transport. 179 pages.

SLATER F. M., 2002.- An assessment of wildlife road casualties—the potential discrepancy between numbers counted and numbers killed. Web Ecology 3:33–42

SVENSSON S., 1998.- Birds jills on roads – a death-trap for birds. (Verkehrsbegleitendes Grün als Todesfalle für Vögel). Natur und Landschaft 71 : 527-532.

Trombulak, S.C., Frissell, C.A., 2000. Review of Ecological Effects of Roads on Terrestrial and Aquatic Communities. Conservation Biology 14, 18-30.

Wray S., Reason P., Wells D., Cresswell W. et Walker H., 2006.- Design, installation, and monitoring of safe crossing points for bats on a new highway scheme in Wales. IN: Proceedings of the 2005 International Conference on Ecology and Transportation, Eds. Irwin CL, Garrett P, McDermott KP. Center for Transportation and the Environment, North Carolina State University, Raleigh, NC: pp. 369-379.

WAY J.M., 1997.- Roadside verges and conservation in Britain : a review. Biol. Conserv. 12 : 65-74.

Séb.

Un champignon décime les chauves-souris américaines (Le Monde, 13/02/2011)

Lundi 21 février 2011

Dans le journal Le Monde daté du 13-14 Février 2011, un article rédigé par Catherine Vincent, journaliste au journal Le Monde, fait un point sur le Syndrome du Nez Blanc (White Nose Syndrome). Cliquez ici pour télécharger l’article au format pdf ou directement sur le site du Monde si vous êtes abonnés.

Séb.

WNS : mise à jour de la carte de répartition

Lundi 3 mai 2010

La zone WNS continue de s’étendre en Amérique du Nord à une vitesse inégalée jusqu’à présent. De nombreux sites avec WNS sont maintenant connus au Canada, et aux Etats-Unis, les Etats du Tennessee et du Missouri sont maintenant touchés (cf. carte ci-dessous mise à jour le 30/04/2010) !

Pour le moment, aucun cas de WNS n’a été reporté en Europe bien que le champignon Geomyces destructans associé avec le WNS en Amérique du Nord ait été découvert en Europe en Mars 2009 (cf. articles précédemment publiés sur le Chiroblog).

Séb.

Carte fournie par Cal Butchkoski, PA Game Commission.

Un virus de la famille des Virus Ebola et Marburg détecté chez des Minioptères (mortalité massive de l’été 2002)

Lundi 3 mai 2010

Un virus proche du Virus Ebola (Filoviridae), mais à priori non pathogène pour l’homme, viens d’être détecté sur des cadavres de chauves-souris en provenance de la Province des Asturies (Nord-Ouest de l’Espagne) (Information Pro-MED). Les résultats encore non publiés on été présentés par le Professeur Francisco Llinares à la IVème Conférence de Microbiologie et Santé Publique a l’Université de San Pablo CEU.

Assez peu de détails sont disponibles sur cette étude mais à priori, il s’agirait de cadavres récoltés lors de la mortalité massive observée en 2002 chez Miniopterus schreibersii. Dans le communiqué de Pro-MED, il est dit que lorsqu’un groupe de chercheurs sont venus contrôler les cadavres suite à cette mortalité massive, ils ont réalisé qu’un Filovirus était la cause de mortalité (« Only when by chance a group of researchers came to check [on these bat deaths] did they realize that an ebolavirus was the cause of the mortality« ). Les informations présentées dans ce communique Pro-MED sont assez limitées et le détail des études effectuées n’a pas été exposé. Cependant, ce communiqué suggère que la mortalité massive de 2002 chez Miniopterus schreibersii a été causée par ce nouveau Filovirus.

Plus d’informations seront postées sur ce site des que les détails de cette étude seront publiés. Néanmoins, cette découverte nous rappelle une fois de plus que nous connaissons mal les virus présents chez les Chiroptères Européens. Tout phénomène de mortalité massive chez les chiroptères nécessite des études avancées sur les cadavres, notamment en virologie.

Séb.

WNS : mise a jour des connaissances

Mercredi 24 février 2010

Suite à la conférence tenue a Berlin du 19 au 21 Février 2010, nous allons publier d’ici peu un article faisant un bilan des connaissances sur le WNS. Restez-a l’écoute.

Séb.